· 

Avantages de choisir un Guide-conférencier agréé

Le guide touristique agréé, officiellement Guide-conférencier, est un professionnel, et non pas un amateur, son expertise et études donnent crédit. Il fera de votre visite une expérience unique et amusante, tout en découvrant les lieux que vous visiterez avec lui.

 

D'après le Comité européen de normalisation (CEN) un guide est una « personne conduisant une visite dans la langue choisie par les visiteurs et interprétant le patrimoine culturel et naturel d'une aire géographique déterminée. Cette personne habituellement a une qualification spécifique pour guider sur ce territoire, généralement délivrée et/ou reconnue par les autorités compétentes du pays ». Apprendre par cœur un article de Wikipédia ne nous fait pas devenir des guides.

Un gage de qualité

Les guides-conférenciers jouent un rôle de premier plan en assurant la présentation et la mise en valeur du patrimoine historique, culturel et gastronomique du pays, ville ou région. Ils sont également les seuls guides externes habilités pour guider dans les monuments et musées.

Il dispose de qualités relationnelles et a le sens de la pédagogieIl a une grande disponibilité et une bonne capacité d’adaptation aux attentes de visiteurs. C'est le meilleur allié des opérateurs de voyages et de séjours, il les aide et les conseille. 

Ce métier nécessite d'études supérieurs, généralement universitaires, et de grandes connaissances du territoire (histoire, politique, sociale, culturelle, artistique, touristique), mais également des connaissances spécifiques telles que la maîtrise des techniques de communication et de guidage.

Il s’exprime avec aisance dans plusieurs langues. Il a appris les langues en se focalisant sur son métier. Par conséquent, il connaît bien la langue ainsi que le vocabulaire spécifique aux visites réalisées. 


Il est en règle avec l'administration et la législation

Les guides-conférenciers sont détenteurs d'une carte professionnelle qui leur autorise l'exercice du métier de guide. Afin de l'obtenir, des longues années d'études s'imposent. Après l’agrément, le guide-conférencier doit continuer à se cultiver dans le but de mettre à jour ses visites ou d'en créer des nouvelles.

Le guide-conférencier est également en règle avec l'administration fiscale à qui il doit verser une importante partie de ses revenus.

Rémunérer un guide non qualifié par le biais de pourboires, c'est donner support à l'intrusion professionnelle et à l'évasion fiscale.


De la tranquillité pour le visiteur

Le visiteur peut faire confiance au guide-conférencier sur la véracité et la qualité des informations reçues. Le guide diplômé ne donne pas des informations fruit de son invention pour "s'en sortir". 

Le guide-conférencier est amené à donner des informations touristiques. Il peut donc pas se permettre de donner des faux renseignements.

Le visiteur/groupe profite de la priorité d'accès dans certains monuments et musées s'il est accompagné d'un guide-conférencier.

Le visiteur/groupe est protégé en cas d'accident par l'assurance de Responsabilité civile professionnelle de son guide-conférencier.


Et souvenez-vous... personne ne travaille pour du "free" (gratis), il aura toujours des frais cachés.

Commentaires: 0